GE86 - Entraide généalogique dans la Vienne

Source : AD86 - Journal de la Vienne

Affiche, annonces et avis divers de Poitiers

Jeudi 7 avril 1814
Du 28 janvier. Arrêt qui condamne à 5 ans de travaux forcés à temps, une heure d'exposition au carcan, et aux dépens, Charles Thomas, âgé de 31 ans, natif de Nérignac, y demeurant, tisserand, (présent à son jugement,) convaincu de vol de bois dans une vente, en la commune de Nérignac, pendant l'année 1812.

Dudit. Autre arrêt qui condamne à 5 ans de réclusion, une heure d'exposition au carcan, et aux dépens, Pierre Guillon, âgé de 50 ans, natif de Frozes, y demeurant, journalier, (présent à son jugement,) convaincu de vol à l'aide de fausses clés, en la commune de Frozes, le 14 février 1813.
Du 30. Autre arrêt qui condamne à 10 ans de travaux forcés à temps, une heure d'exposition au carcan, et aux dépens, Pierre Remondière, âgé de 28 ans, natif de Saint-Rémi, demeurant à Nérignac, maçon, (présent à son jugement,) convaincu de vol avec escalade, en la commune de Nérignac, le 3 mars 1813.

[A partir du 7 avril : description de la destitution de Napoléon Bonaparte et du changement de gouvernement.]

Jeudi 1er septembre 1814
Second trimestre de 1814
Du 25 avril. Arrêt qui condamne à huit années de réclusion, une heure d'exposition au carcan, et aux dépens, René Delage, âgé de 21 ans, natif de Saint-Lauren-de-Jourdes, y demeurant, déserteur du troisième régiment de ligne ; convaincu de vol d'une jument au pacage, à Saint-Laurent-de-Jourdes, dans la nuit du 21 au 22 août 1813.
Du 26. Arrêt qui condamne 10 années de réclusion, une heure d'exposition, et aux dépens, Victoire Lagarde, âgée de 17 ans, natif de Poitiers, y demeurant, fileuse de laine ; convaincue de vol commis dans une maison habitée, ou elle était en qualité d'ouvrière.
Du 10. Arrêt qui condamne à cinq années de réclusion, une heure d'exposition, et aux dépens, Jean Baudouin, âgée de 22 ans, natif de Montendre, mais j'y siècle, demeurant à Vivonne ; convaincu de vol commit dans une maison habitée, ou il était en qualité d'ouvrier.
Troisième trimestre de 1814
Du 26 juillet. Arrêt qui condamne Joseph Ortiz, âgée de 32 ans, prisonnier espagnol, natif Séville, et Magdelaine Olivier, âgée de 26 ans, domestique, demeurant à Poitiers ; convaincue de vol domestique : le premier à 10 ans de réclusion, une heure d'exposition, et aux dépens ; la seconde à cinq ans de réclusion, une heure d'exposition, et aux dépens.
Du 29. Arrêt qui condamne à cinq années de réclusion, une heure d'exposition, et aux dépens, Louise Bouet, femme Charpentier, journalière, âgée de 50 ans, né à Saint-Germier, département des Deux-Sèvres, demeurant à Poitiers ; convaincue de vol domestique.
Du 30. Arrêt qui condamne à huit ans de réclusion, une heure d'exposition, et aux dépens, Élisabeth Menin, âgée de 28 ans, domestique, native de Jardres, demeurant à Poitiers ; convaincue de vol domestique.
Du 2 août. Arrêt qui condamne à 20 ans de travaux forcés, une heure d'exposition, et aux dépens, Nicolas Fremont, âgé de 44 ans, cultivateur, natif de Châlais, et Urbaine Turquois, âgée de 40 ans, dentellière, native de Loudun ; convaincus de vol commit à Loudun, avec escalade et effraction, à différentes époques ; et à 10 ans de réclusion, une heure d'exposition, et aux dépens, Marie Leger, âgée de 27 ans, dentellières, natif de Sammarçole, convaincue de vol commit aussi àLoudun, dans une maison habitée.
Du 3. Arrêt qui condamne à cinq ans de travaux forcés, une heure d'exposition, et aux dépens, Pierre Robert, âgée de 33 ans, journalier, natif de Charrais, demeurant à Etable ; convaincu de vol commit dans une maison habitée, à l'aide d'escalade et d'effraction, en la commune de Charrais, le 29 mai dernier.

 

You have no rights to post comments

Go To Top