GE86 - Entraide généalogique dans la Vienne

Champniers
UN PAPA D’OCCASION. – Le sieur X… Pierre, propriétaire à Erveux, commune de Champniers, s’était aperçu au mois de mai dernier que sa domestique, la fille B…, était enceinte.
Il la congédia en lui payant ses gages, jusqu’à la Saint-Jean, époque à laquelle son service devait être terminé.
Il n’avait plus entendu parler d’elle, depuis cette époque, lorsque le lendemain de Noël, vers 6 heures du soir, il vit entrer chez lui son ancienne domestique, portant dans ses bras un gros poupon (en chair et en os), accompagnée de sa mère et de deux autres personnes.
La jeune maman s’en fut au lit du sieur X… et déposa dessus sa progéniture en disant : c’est là que je l’ai pris, c’est bien juste que je l’y retourne !

Puis toute la compagnie fit demi-tour, laissant la fillette sur le lit, et le sieur X… fort embarrassé. Celui-ci eut pitié de sa nouvelle pensionnaire ; il lui fit donner le sein et les soins nécessaires par une voisine.
La gendarmerie prévenue de cet abandon d’enfant s’en fut commune de Romagne où habite la fille B…
Il parait que le père de X… était venu dans la matinée voir la fille B… et lui avait offert une somme de 200 francs pour la décider à aller chercher son enfant ; mais qu’elle avait répondu : l’enfant est chez son père, qu’il y reste.
Quoiqu’il en soit, la fille B… s’est présentée samedi soir chez son ancien maître, accompagnée de sa mère et de son frère, et a emporté sa fillette.
On demande un papa ?
(L’Avenir de la Vienne n° 7757 du mercredi 31 décembre 1890)

N° 41. Naissance de Bigeau Zélie naturelle 6 9bre 1890.
L’an mil huit cent quatre-vingt dix, le six novembre à six heures du soir, par devant nous Pautrot Jules, maire et officier de l’Etat Civil de la commune de Romagne, canton de Couhé, arrondissement de Civray, département de la Vienne, est comparu Bigeau Pierre, cultivateur, âgé de cinquante sept ans, demeurant à Metzaumant en cette commune, lequel nous a présenté un enfant de sexe féminin né d’aujourd’hui à sept heure du matin en sa maison située à Metzaumant, de père inconnu et de Bigeau Zélie, sans profession, âgée de vingt six ans, demeurant au même lieu et auquel enfant il a déclaré vouloir donner le prénom de Zélie. Les dites déclaration et présentation ont été faites en présence de Laurent Jean, instituteur, âgé de trente sept ans, demeurant à Romagne, et de Laurent François, sans profession, âgé de soixante neuf ans, demeurant au même lieu ; après lecture le premier témoin a signé avec nous, le déclarant a dit ne le savoir, le déclarant a dit ne le savoir, et le second témoin ne le pouvoir à cause du tremblement dont sa main est atteinte.
(Romagne : N. 1883 – 1890)

X le 20 septembre 1909 à la Ferrière-Airoux avec Pierre Bourdin, cultivateur, o Champagné Saint-Hilaire le 1er mai 1884, fils de Pierre Bourdin, cultivateur, et de Marie Colin.

Je n’ai pas réussi à identifier le père en dépouillant les registres de recensement de la commune de Champniers et du village d’Erveux en particulier.

You have no rights to post comments

Go To Top