Nous sommes au printemps 1314, à Cerisy, en Normandie. Sanson Vautier et Jeanne, fille d’Henri Etienne, sont dénoncés comme concubins notoires au tribunal ecclésiastique. Les jeunes gens nient les faits, mais reconnaissent que le bruit en court et s’engagent alors à se séparer. Le juge les avertit : « s’ils habitent à nouveau ensemble dans la même maison, seul à seule, dans un lieu où ils pourraient être soupçonnés de rapports charnels, ils consentent, dès à présent, à être considérés comme mari et femme, vivant maritalement l’un avec l’autre ». Le délit est religieux, car commis contre le sacrement du mariage, mais c’est l’ensemble de la communauté qui est concernée puisque le péché de l’un est susceptible d’allumer la colère divine contre tous ceux qui l’ont toléré. Quelles sont les multiples formes qu’a pris le couple à travers les siècles ? Remontons à la nuit de noces des temps… Invité : Jean-Claude Bologne.« Histoire du couple » paru aux éditions Perrin.
Ecouter l'interview

Quand le couple s'affranchit du mariage !

On étudie traditionnellement le couple à travers le prisme du mariage. Or celui-ci n'est qu'une forme de couple parmi d'autres, rejetant à la marge ce qui lui échappe : concubinage, amour libre, Pacs, relation extraconjugale, mais aussi fratrie, compagnonnage médiéval ou amitié exclusive. Notre imaginaire associe pourtant Castor à Pollux plus qu'à sa femme Hilaïre, Montaigne à La Boétie et Rodin à Camille Claudel.
D'abord multiples, les unions se sont progressivement cristallisées autour de la notion d'amour héritée d'une conception chrétienne et exclusive du couple. Cette alliance indissoluble, révolution qui ne s'est pas imposée sans heurts, a inscrit le couple idéal dans la durée. Mais en définitive, qu'est-ce que le couple ? Comment se forme-t-il et sur quoi repose-t-il ? Les enjeux de nos sociétés modernes (libération de la femme, reconnaissance de l'homosexualité...), l'évolution des mentalités (libertinage, individualisme...) et les récentes réformes législatives (Pacs, mariage pour tous...) ont-ils modifié sa conception ?
Entreprenant de lui rendre son ampleur, Jean Claude Bologne retrace pour la première fois son histoire de l'Antiquité à nos jours. Concise et clairvoyante, cette grande synthèse élargit le champ de réflexion d'un sujet de tout temps fondamental. Car si l'institution matrimoniale est en crise, le couple comme nouvelle forme de sociabilité n'a jamais été aussi florissant.

Voir le site de l'éditeur

You have no rights to post comments