GE86 - Entraide généalogique dans la Vienne

Archigny fin 1788 - début 1789 : description des grandes gelées survenues fin 1788 avec le gel de la Vienne et la débâcle qui a suivi lors de la fonte des glaces

Archigny - BMS 1787-1792 - page 40

 

Il n’a point tombé d’eau depuis le 9 septembre 1788 jusqu’à ce jour 29 janvier 1789. Comme on avoit lieu d’en esperer on a toujours attendu pour semer, mais envain. La secheresse est devenue si grande qu’on a pu labourer. il est survenu alors un lit de neige qui a commencé le 3 decembre et a resté jusqu’au 14 janvier que le dégel s’est manifesté par un brouillard epais et doux. La neige etoit dans les chemins communement de 3 et 4 pieds1 de haut. toute communication a été interrompue. Le froid est devenu excessif. Le thermomètre est descendu 3 degrés au dessous de 1709, cest-à-dire, 18 degré au dessous de la glace. aujourd’hui 29 janvier on continue à semer le froment. on a craint beaucoup pour celui qui est en terre, mais il commence à percer et à faire germer l’espoir dans les cœurs. Le dommage que la debacle de la vienne a causé est inoui. elle etoit gelée de trois pieds2 d’epaisseur. ceux qui l’ont vue lorsqu’elle a charié la glace (ce qui n’a duré qu’une heure) attestent qu’il est impossible de se former une idée de l’effroi qu’elle portoit. qu’on s’imagine une grêle de masses enormes qui se heurtent avec la même facilité que des grains de sable depuis le fond de la rivière jusqu’à trois pieds au dessus de l’eau, qui par leur choc font retentir l’air de sifflements aussi lugubres que la tempête, et qui renversent, arrachent et détruisent tout ce qu’elles rencontrent dans la rapidité de leur cours, encore pourra-t-on à peine se figurer l’horreur qu’inspiroit le degel du 14 janvier 1789. L’hiver de 1709 qui fut si funeste par l’alternative des pluyes et des grands froids qui se succedderent fut moins long et moins dur. heureusement pour nous que la terre n’avoit aucune humidité, autrement tout seroit perdu. je vais suivre les les evenements de cette année et les mettre ici de suite ou les placer à la fin du registre de 1789.
Houdar curé d’archigny

Transcription depuis le document

1 : environ de 90cm à 1,20m
2 : environ 90cm

You have no rights to post comments

Go To Top