GE86 - Entraide généalogique dans la Vienne

Actes retranscrits depuis les documents originaux.

BMS 1740-1756

Vue 64 : Chronique de l’année 1749
« La paix à été faitte au mois d’octobre 1749.1
Pendant tous les mois de mars et d’avril il tomba de l’eau tous les jours.
Monseigneur martonnie de la cossade2 eveque de poitiers à pris possession de son eveché le 22 juin 1749.
Dans ma vigne du xxx3 clos4 jay eü cette annéé trente trois Bails5 de vendange vendangéé le 28.7.1749.
Le onzieme octobre susditte annéé entre les sept et huit heures du soir, il fit un tremblement de terre affreux. »

1 Il doit s’agit d’octobre 1748 et non pas 1749, et du traité d’Aix-la-Chapelle, signé le 18 octobre 1748 et par lequel (entre-autre) Louis XIV renonce à ses conquêtes (Pays-Bas, Savoie, Nice)
2Jean-Louis de La Marthonie de Caussade, né à Périgueux vers 1712, et mort à Paris le 3 février 1779, est un ecclésiastique français, évêque de Poitiers de 1748 à 1759, puis évêque de Meaux jusqu'à sa mort en 1779. (source Wikipedia)
3Indéchiffrable
4Il existe encore aujourd’hui un lieudit ‘le clos au prieur’, est-ce celui-ci ?
5Une mesure certainement spécifique au Poitou, dont je n’ai pas trouvé trace sur Internet


BMS 1740-1756

Vue 55 : Chronique de l’année 1748
« Le dix janvier de la presente année commença l’hiver qui dura jusqu’au quinze1 le jour de la st hillaire fut le plus froid la vienne portoit2 ; au degelé il passa3 pendant trois jours et trois nuits des pierres de glace venant du limousin4 de quatorze pousces5.
Le jour de st mathieu recommença le froid, avec un vent impetueux de la nege en abondance, un vent insoutenable, le jour de st st6 thomas, et le jour de devant il n’y avoit pas apparance de metre le nez dehors, la nuit de st thomas au jour de la st jean de dieu le vent tomba, la rivière gélla à porter7 ;
Le jour de la st jean de dieu, on respiroit un pieu lhair par le montant du solleil qui étoit clair. Il continua à geler, et à tomber de la neige tout le reste du mois, et surtout le vingt-deux qu’il en tomba une grande quantité.
Le procureur à qui mr René dubois Curé de la chapelle mouliere confia ses interets pour plaider à paris contre mr labbé de neuville prieur du lieu pour les nouvelles8, sappeloit mr Roy guimier9 procureur au grand Consul Rue des grands augustins vis-à-vis la rüe Christinne. Ce fut en 1743. ou 1742. qu’il entreprit le procès10 mr bourdin de freville procureur de la Cour à paris.
Le dimanche de devant nöel, le boisseau froment se vendit à chauvigny11 3# 2s.12, le marché suivant 2# 10s., et continuea jusqu’à la recolte suivante.
Le vingt sept mars, je fis dans la place appelléé la balace la benediction des bœufs et autres annimaux qui se mouvoient sans connaistre la maladie.
Le quinze mars je fis faire une assembléé de parroisse avec acte pour consentir à l’amortissement de la rente de cinq livres que devoit mr babinet à ma Cure ; les deniers furent pour achepter une vigne sise xxx fait de pied forts de huit journaux qui fera un fond à la Cure.
Le vingt quatre mars les parroissiens consentirent par acte que mr le chevallier de marans feroit faire un ban dans leglise à la charge de payer a sa fabrique 15 s.13 par an, mr gauvain notaire à voüneuil passa l’acte.
Jay fais plantés tout le haut de la vigne de la Cure la presente annéé, auparavant cetoit un prez qui ne valloit rien.
Le grand bateau de lécotière14 à eté mis sur la vienne le 20. May 1748.
Au mois de juillet de la presente annéé a eté fait le fourg de la Cure. à coute 25#15 de façons et de materiaux par estienne de belube.
Monsieur xxx16 de fouvras17 de Courmenay evêque de poitiers mourut à la mercy18 dieu le treze d’aoust 1748. Les messieurs du chapitre de poitiers firent randre le cadavre à poitiers pour en faire l’innumation le passerent par bonne19.
La maladie et la mortalité des bœufs commença dans la paroisse de bonneuil matours et bellefond au mois de juillet 1748. Continua dans celle de vouneüil, archigny, Bonne, la chapelle, Cenon, dissay, st cyre ; »

1Supposé car tronqué
2Supposé
3Supposé
4Donc du sud
5 Mot supposé et une unité de mesure, soit 15*2,7=40,5 centimètres de diamètre
6St semble doublé
7 Peut-être pour dire que l’on pouvait marcher dessus, ou c’est le mot Poitiers
8Supposé
9Supposé
10Supposé car dans la pliure du registre
11Supposé car dans la pliure du registre
123 livres tournois et 2 sols
1315 sols
14Village de la paroisse, situé le long de la Vienne, en direction de Bellefond
1525 livres tournois
16Mot rayé, sans doute le début de « l’évèque »
17Supposé
18Supposé
19 Je suppose qu’il s’agit du village de Bonnes, tout proche de La Chapelle Moulière


BMS 1740-1756

Vue 42 : Chronique de l'année 1747
Le froid a commencé le 9 janvier par un grand vent
la Vienne a gelé à partir du troisieme jour il y a eu
de la glace de dix poulees le froid a cessé le 15
Le 25 janvier les eaux étaient grandes. Le deux février le 3 et le
4 très grandes.
Il a fait du solleil le jour de ….. grande …..
Il a tombé beaucoup d’eau le jour de la purification de la ste Vierge
l abondance des foinsdepuis ... comme aussi la lune
aclairoit à la messe de minuit beaucoup de vin
Le quatorze de feuvrier les eaux sont venues très grandes ont faits beaucoup
de ravages, ont emportés les pons de Poictiers, des maisons, des moulins et
gatter quantité de bleds.
Monseigneur le dauphain cest marié en seconde nopces 1
le 9 feuvrier.
Le dernier feuvrier, le premier mars, il a gelé à glace et a continué
ainsi jusqu’au onzième mars sans faire de mal
Le jour de la foire de la micareme le bled valloit trente deux
à trente trois sols le boisseau mesure de Chatellerault
Pendant tout le mois de mars il a gelé à glace, tombé quantité
de neige surtout le jeudy 16.
Il a fait froid jusqu’au quinze d avril, le 15 fut
beau, le 16 chaud, le 17 idem, le 18 idem, 19 vent très froid, 20 idem,
le 21 idem,22 idem, le 23 beau
Le 27 may le bled valloit à Chauvigny 2# 2 10s 3 le boisseau
Pendant tout le mois de juin le bled valloit 20#
Depuis le 25 may jusqu’au 22 juin il tomba de l’eau tous les jours
ce qui fit venir les baillarges 4 et les avoines, retarda les seigles et la
fleur de la vigne.
Il y a cette année très peu de vin, moins que l’année précédente,
Le dernier marché de Chauvigny de la précédente année
le bled vaillait 3# 1s 3 le boisseau

1 avec Marie-Joseph de Saxe
22 livres tournoi
3chiffre supposé
4ou Baillorge, orge de printemps dans le Poitou

You have no rights to post comments

Go To Top