Sous l’Ancien régime, toute famille aisée digne de ce nom se devait d’entretenir une domesticité la plus importante possible.
Femme de chambre, cuisinière, majordome, valet, cocher, précepteur, gouvernante, palefrenier et même jusqu’à aumônier: tout un petit monde gravitait autour des " maîtres " et travaillait pour eux, parfois toute leur vie durant. Ce n’était généralement pas très bien payé mais au moins avait-on le gîte et le couvert assurés…

Invité : Jean-Jacques DAVID, guide-conférencier, à l’occasion d’une conférence sur " La domesticité au XVIIIe siècle ", au château de Seneffe – 12 décembre 2015 à 14h30.
Une émission de la RTBF.

Ecouter l'émission

You have no rights to post comments