GE86 - Entraide généalogique dans la Vienne

Ingrédients

Un quart avant de chevreau pour 4 à 6 personnes
De lail vert
Des échalotes
Du vin blanc
Une cuillère de vinaigre

Processus

Faire revenir la viande coupée en morceaux dans de l'huile (olive ou autre)
Y faire suer l'échalote, ajouter l'ail, un verre de vin blanc sec et un verre de bouillon de volaille.
Cuire au four à couvert pendant une bonne 1/2 heure.
Rectifier l'assaisonnement (sel et poivre car la viande est douce en gout)
Ajouter une cuillère de vinaigre de vin ou de cidre et relancer le feu 5 minutes.
Déguster avec des mojettes ou une purée.
Un vin de Loire sera apprécié.

Source : Recette de famille

Ingrédients

  • 500 gr. de farine
  • 250 gr. de sucre
  • 250 gr. de beurre
  • 1 jaune d'oeuf
  • une bonne pincée de sel

Processus

Malaxer la farine avec le sucre et le beurre. Ajouter le sel. Etendre sur une tôle beurrée (environ un centimètre d'épaisseur).
Dorer au pinceau avec le jaune d'oeuf mélangé avec un peu d'eau. Dessiner des croisillons à la fourchette. Faire cuire à four chaud Th.7, environ 10 minutes.
Se conserve plusieurs jours dans une boite en fer.
Le broyé ne se coupe pas mais se casse !

Source : recette familiale

Ingrédients

1 grosse poignée de pousse d'épine, 1 litre d'alcool à 45 °, 5 litres de vin (blanc, rouge ou rosé) et 800 gr de sucre en poudre.

Processus

Fin mai, début juin, cueillir les pousses d'épine. Les mettre à macérer pendant trois semaines avec les autres ingrédients. Remuer régulièrement. Filtrer et mettre en bouteille. A consommer (avec modération) bien frais. Je n'y ajoute que 400 gr de sucre et nous la trouvons aussi délicieuse.

Source : recette familiale

Ingrédients

Brochet, beurre, échalotes, persil, ail, thym, laurier

Processus

Cuire un brochet au beurre blanc, avec échalotes hachées et persil, un gousse d'ail, un peu de thym et laurier.

Déglacer au vin rouge du pays, réduire, assisonner et bien beurrer.

Servir sur plat très chaud

napper de la réduction, avec fleurons autour.

Il ne reste plus qu'a trouver un brochet dans la Gartempe ( riviere passant à Saint Savin (86))
Source : Hôtel de France à Saint-Savin sur Gartempe - La France à table octobre 1962

Ingrédients

* Un bar frais pêché d'1, 5 kilos environ
* Une bouteille de Pastis
* Huile d'olive.
* Fenouil.
* 3 oignons, 3 carottes, 3 échalotes
* Bouquet garni
* Sel et poivre
* Un petit verre à liqueur, un grand verre de cuisine

Processus

Allumer le four thermostat 7 (220°)

Vider soigneusement le bar en faisant attention à ne pas inciser trop largement la cavité abdominale. Surtout ne pas écailler. Dans un plat à four, verser un trait d'huile d'olive pour faire une fondue avec les oignons, carottes et échalotes en commençant par les carottes coupées en rondelles qui sont plus longues à cuire.

Tester la qualité du Pastis à l'aide du grand verre de cuisine.
Avec un bon couteau, faire 3 incisions sur les deux flancs du bar pour en faciliter la cuisson. Pendant que les légumes réduisent, verser soigneusement la moitié du contenu du verre à liqueur dans les incisions du poisson et recommencer sur l'autre flanc.
Avec le grand verre de cuisine, se servir un copieux Pastis bien jaune et le boire sur-le-champ.

Ciseler le fenouil (deux belles branches) et l'introduire dans la cavité abdominale du bar, après l'avoir poivré et salé avec du sel de mer, Guérande de préférence.
Dans le grand verre, se servir une bonne rasade de Pastis. Avaler prestement.
Déposer soigneusement le bar dans le blat, sur la fondue
S'assurer que le four est à bonne température (attention à ne pas se brûler) et enfourrer le poisson. Le temps de cuisson sera approximativement de 35 binutes entrecoupée de la manoeuvre de retournement du boisson.

Cinq minutes avant le retourbement de mi-cuisson, prendre du courage en avalant successivement 2 grands verres de Pastis bien jaune.

Manoeuvre du retournement : Chercher des gants de cuisine, ne pas les trouber. Gueuler sur la balosserie de rangement, et finir par les trouver accrochés, bien à leur place.
Enfiler les gants, la bain droite dans le gant droit et la main gauche dans le gant gauche. S'approcher du four, ouvrir la borte et se brûler la tête avec la vapeur ; gémir mais pas trop.

Saisir fermement 2 spatules et tenter de retourner le poisson, se brûler avec les brojections de sauce et décider que, binalement, ça sert à rien de le retourner.
Se consoler de ce debi échec par 2 verres de Bastis avalés cul sec.
Attendre 15 minutes.

Au pout de 30 binutes, sortir le poisson du four et passer à lopération dangereuse du flambage. ( Opération superflue pour certains qui tiennent à leur vie ).
Prendre une petite casserole, y verser un verre de Pastis. S'apercevoir que la bouteille est vide et quonenaplus..
Chercher un remplaçant, trouver le Whiskey Irlandais, décider après un test que c'est parfait.
Chauffer l'alcoool, ne pas se laisser tenter car l'alcool buyant est dangereux et craquer le nombre suffisant d'aMullettes pour que le feu apparaisse.
Ferser le veu sur le par et s'apercevoir que la poîte d'amulettes à pris feu sous le Sopalin...

Tenter d'épeindre le feu sur la nappe, sauver la bouteille de Whiskey et sortir de la pièce en criant AU B EU AU VEU, A U FEU !

Le lendemain matin prendre deux grands verres d'aspirine et ranger soigneusement la cuisine.
Ouvrir une boîte de maquereaux à la moutarde et remercier le ciel ou Nicolas Appert ou les deux pour l'invention de la conserve. Attention à ne pas se couper.

Source : http://www.pecheaubar.com/rubrique.php?rubrique=860

Ingrédients

un boeuf, enfin une partie (1 livre 1/2 de filet ou faux filet.
moelle d'os de boeuf
sel, poivre, muscade, oignon,persil, ail,beurre, citron.
4 oeufs
200 g de mie de pain, lait.
graisse ou huille
Bouillon gras
Vin blanc sec
(truffes facultatif)

Processus

Pour 4 personnes, ayez 1 livre 1/2 de filet ou de faux filet que vous dégraissez et denervez.
hachez-le fin, comme chair à saucisse, à la main, et non au hachoir mécanique qui dessèche.
mêlez à ce hachis 2 à 3 cuillèrées de moelle d'os de boeuf, salez, poivrez, ne pointe de muscade.
Mélangez bien, ajoutez 4 oeufs entiers puis maniez le tout jusqu'à ce que la masse soit bien homogène.
Pendant ce travail, on laura mis tremper 200 g de mie de pain dans du lait ( environ une tasse à thé); pressez-là pur qu'elle soit demi-sèceh.
Faites blondir dans un poêlon, un oignon haché fin, avec du beurre, ajoutez-y la mie de pain que vous aurez légèrement salée.
façonnez le hachis en rondelles ou en rectangles de 2 centimêtres d'épaisseur que vous enrobez de mie de pain passée à la poêle. Si vous en avez joignez-y des truffes hachées.
Dans le poêlon, faites chauffer de la graisse, ou de l'huile en petite quantité; il faut que cela soit très chaud et faites-y cuire le hachis. Il ne faut que peu de temps, ainsi la viande saisie restera tendre et l'enveloppe croustillante.
Dans un autre Poêlon, vous aurez versé un peu de bouillon gras et 1/2 verre de bon vin blanc sec que vous ferez bouillir quelques minutes.
la viande ayant été placée dans un plat chaud en entourée de tranches de citron, avec un fin hachis de persil et d'ail, vous verserez dessus le liquide et servirez.
Accompagnez d'une purée d'Epinards ou de peignets de pommes de terre.

Moi, j'ai pas encore essayé, alors à vous.
Bon appêtit.
Source : recette de Simin Palay - la France à Table, octobre 1962

Ingrédients

  • 4 oeufs
  • 2 verres de sucre
  • 1 pt de sucre vanillé
  • 4 verres de lait
  • 2 verres de farine de mais
  • 1 cuil.à soupe d'eau de vie

Processus

Fouetter les jaunes d'oeufs, le sucre et l'eau de vie. Ajouter le lait et la farine en dernier. Battre les blancs en neige et les ajouter à la prèparation

Cuire 30 mn th.6-7


Source : recette familiale

Go To Top